EE

Les Ecologistes de l'Euzière

Accueil Nature Education à l'environnement Patrimoine Association
Vous êtes ici : Accueil >> Rubrique Nature ...  >>  Quand la Nature vous parle ...  >>  ... d’animaux  >>  Bestiaires

La Mygale

 

Fin août après un gros orage ; « Tu viens Emilie, on va chercher des mygales sur le domaine  ? »
- Des quoi (lire coâââ !)

-  Ben, des mygales maçonnes bien de chez nous.
 »
Nous voici bientôt arrivés aux abords de talus de terre argileuse, que nos chers chélicérates affectivement pour y établir leur nid profond (15 ­ 20 cm), il a plu, l’érosion découvre la partie supérieure du terrier de deux à trois millimètres, laissant l’opercule de sept millimètres de diamètre en relief. Quelques minutes de forage minutieux plus tard, une belle femelle apparaît, crochets déployés face à nous, en position verticale.
Nemesia caementaria (Latreille) est présente chez nous en Languedoc et Catalogne méditerranéens. Cinq espèces d’aragnées mygalomorphes, de la famille des Ctenizidae peuvent être découvertes en France.
Celle-ci est de murs plutôt nocturnes, la femelle très sédentaire, pouvant vivre plusieurs années, conserve avec elle ses petits longtemps après l’éclosion.
N.B. Némésis, fille de la nuit, déesse grecque de la vengeance et de la justice, réprouvait tout excès. Caementarius = maçon.

C’est ainsi qu’Emilie est devenue, en quelques instants, l’un des meilleurs spécialistes de la découverte de mygales pour tou ­ te ­ la ­ ré ­ gion  !

(Philippe Martin)

(tiré de la Lettre n° 52 des adhérents des Ecologistes de l’Euzière)

Voir aussi l’enquête naturaliste (2005-2006) sur le site de l’ONEM http://mygales.onem-france.org

Haut de page

Dans la même rubrique


Réactions du Forum

Haut de page

Bon de commande et Adhésion

Retrouvez l'ensemble des publications des Ecologistes de l'Euzière :  Cliquez ici
Pour rejoindre les adhérents de l'association et connaître les dates des  : sorties Nature